Suzie, retraitée de 70 ans, vit seule dans son appartement au 4ème et dernier étage de son immeuble social.

Contexte

Sa santé s’étant détériorée et ses jambes ne lui permettant plus de gravir les étages pour accéder à son appartement, Suzie se retrouve isolée et incapable de pouvoir se déplacer seule pour ses besoins quotidiens : faire ses courses, aller se promener, se rendre à La Poste, etc.

Process

Suzie est allée voir l’assistante sociale de son quartier pour demander de l’aide.
L’assistante sociale l’a orientée vers la médiatrice d’Hérault Médiation avec qui elle a nouée un partenariat.
Suzie a donc appelé la médiatrice pour faire part de sa situation.

Celle-ci, après lui avoir fixé rendez-vous, s’est déplacée chez Suzie.
Elle lui a présenté les principes de la médiation : discrétion et confidentialité, impartialité, mobilisation des institutions et du réseau partenarial, protection des personnes et de leurs droits.
Après avoir écouté activement les doléances de Suzie, la médiatrice lui indique qu’elle va se rapprocher de son bailleur social pour lui en faire part.

La médiatrice a ensuite pris rendez-vous avec le bailleur social et lui a exposé les difficultés rencontrées par Suzie. Elle lui a demandé s’il serait possible d’attribuer à Suzie un nouveau logement en rez-de-chaussée.
Après avoir déposé cette requête, la médiatrice est revenue vers Suzie pour la tenir informée.
Quelques semaines plus tard, le bailleur social a donné une réponse favorable à Suzie sur l’attribution d’un nouveau logement en rez-de-chaussée qui lui permettra de vivre à nouveau en autonomie.

Menu